Rechercher sur le Site

Mouvement POP
Publié le 9 décembre 2021 | SNUDI-FO 21

Le Ministère de l’Education nationale a introduit 236 « postes à profil » (POP) dans le mouvement interdépartemental, malgré un vote unanime des organisations syndicales contre ces POP lors du Comité Technique Ministériel du 13 octobre.
Ces 236 postes représentent 6,7 % des mutations obtenues l’année dernière.

Ce mouvement national POP permet à chaque DSDEN d’opérer un recrutement à l’échelle nationale, hors barème ! Il est donc une remise en cause directe des perspectives de mutation pour les collègues qui font valoir une priorité légale de mutation (rapprochement de conjoints, handicap...) et une nouvelle attaque contre notre statut.

Pour le SNUDI-FO, le mouvement POP est une déréglementation inacceptable. Avec la FNEC FP-FO, le SNUDI-FO demande l’abandon de cette expérimentation de mutation sur postes à profil.

Communiqué Mouvement POP
cale




Documents Liés
Communiqué Mouvement POP
PDF - 925.1 ko
Master MEEF

La réforme du ministre Blanquer dite « de la formation des enseignants », c’est la destruction des concours et du Statut.

La réforme du master MEEF, c’est :

  • Une énorme destruction de postes
  • Une dégradation généralisée des conditions de travail et de la rémunération
  • Un banc d’essai pour la contractualisation généralisée

C’est pourquoi la FNEC FP-FO revendique :

- Abrogation de la masterisation et de la réforme Blanquer des concours !
- Recrutements sous statut à Bac+3 avec une véritable formation pendant l’année de stage !
- Réemploi et titularisation de tous les contractuels qui le souhaitent !
- Arrêt des suppressions de postes et les ouvertures de postes nécessaires pour assurer tous les enseignements à tous les élèves.

communiqué FNEC FP FO Masters MEEF

SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo